Plaisir du kilt

Le plaisir d’être en kilt

Après un week-end en jean, j’ai remis le kilt ce matin. Quel bonheur ! J’ai senti comme un vêtement léger, dans lequel mon corps était à l’aise, au chaud tout en respirant, bref une sensation de bien-être que je n’éprouve jamais en pantalon ! J’avais plaisir à porter mon jean, je me sentais bien dedans. Mais en kilt, c’est encore différent !

Lire la suite

L’habit du jour X

kilt-ete-100
J’ai voulu créer un look un peu plus urbain chic que purement décontracté, avec une chemise en jean, un noeud papillon et des Converses assorties à la jupe. Un mélange que j’apprécie ; et vous ?

Porter le kilt de façon moderne

À la faveur d’un temps gris me laissant supposer un rafraichissement des températures, j’ai ressorti mon kilt Menez du. En fait de refroidissement, il s’agissait plutôt d’un adoucissement des températures, mais le vêtement c’est avéré parfaitement adapté aux circonstance : me procurant le confort et la chaleur que j’en attendais. Lire la suite

La quête du Saint-Graal – I

Puisque nous avons le droit à un beau mois de septembre, je ne me prive pas de porter mon kilt Hiatus. Aujourd’hui, je voulais présenter deux ensembles et parler d’un élément fondamental de la tenue : les chaussures. C’est en effet le point avec lequel j’ai le plus de mal, sans doute parce que tout est à (ré)inventer et, qu’à moins de disposer du matériel et des compétences inhérentes, on doit se contenter de ce qui existe déjà. Lire la suite

Un temps à jupe

Alors que la France est écrasée par une vague de températures élevées (et non de chaleur), on se demande bien ce que l’on peut mettre, pour respecter les règles de la décence en ville. Les femmes sortent leurs robes ou leurs shorts et nous les hommes ? Ben, si on est en vacances ont peut encore oser le short de sport ou le bermuda mais sinon… Lire la suite

Kilt alors !

Samedi dernier, le temps s’annonçait des plus cléments. Je mis donc mon kilt en coton kaki, avec un T-shirt à message (en allemand) du même coloris. Pour casser cette effusion de couleur militaire, j’optais pour ma ceinture en cuir fauve et mes Cat. Mon frère, comme je l’avais prévu, eu une remarque sarcastique, mi étonnée – mi moquerie simulée mais une discussion des plus amusantes s’engagea avec sa copine, d’origine extra-européenne.

_ Why do you wear a skirt ?
_ It’s not a skirt, it’s a kilt !_ But it looks like a skirt !
_ Yes ! But kilt is not a skirt. Even if I don’t know why.
_ But it look like a skirt !
_ Yes but this is a skirt for man, not for women.
_ But it’s ok !

Voilà, tout ça pour dire qu’elle aimait bien. Ça ne m’a pas étonné car elle avait voulu que mon frère essaie un de mes kilt et fut déçue qu’il fût trop étroit (le kilt, hein !) mais l’espace d’un instant j’ai eu un léger doute.

Kilt au travail

Ce matin, j’avais une irrépressible envie d’aller au travail en kilt. Mais j’ai hésité. J’ai abdiqué, commencé à enfiler un pantalon et puis me suis ravisé ; résultat j’étais en retard. Pas de bol, je me suis fait tauper par le chef adjoint qui m’a dit « vous êtes kilt, je n’avais jamais vu ça ?!« . Lire la suite

Il faut profiter du beau temps

Hier, seule journée d’un temps agréable ; une journée idéale pour sortir en jupe. J’ai toutefois eu un soucis pour choisir les chaussures. J’ai d’abord opté pour mes chaussures de rugby marron, avec les lacets remontant le long du mollet comme des sandales romaines mais je trouvais que ça n’allait pas avec le reste. J’ai donc préféré des chaussures de marche très aérées, sans être totalement convaincu. Je pense que des baskets marron un peu « streetwear » auraient été mieux.

Je suis allé faire des courses ainsi vêtu, dans plusieurs magasins. Je n’ai essuyé aucune critique ni moquerie. J’ai sans doute la chance d’habiter un secteur assez tolérant ou totalement désintéressé par l’habit d’autrui. Je reste toutefois surpris du nombre de gens qui ne se découvrent pas : comme ils doivent avoir chaud !

Histoire d’un succès

Aujourd’hui réunion associative. J’arrive en retard, quoique, comme ça n’a pas encore commencé, je peux légitimement prétendre être encore en avance ! J’entre péniblement dans le local, gêné par mes sacs et la foule qui se presse près de l’entrée… ainsi que ma fâcheuse manie d’ouvrir à peine les portes pour entrer plus Lire la suite

Tourisme en jupe

J’ai reçu une amie. Comme il faisait beau et chaud, j’avais donc mis mon kilt vert en coton. L’amie n’a pas été choquée. Nous nous sommes promenés deux après-midi et n’avons rencontré aucun regard réprobateur ni moquerie.

C’était la première fois que je testais ce kilt dans un climat adéquat. je dois dire qu’il est très agréable, on se sent vraiment bien dedans. On oublie sa longueur plus faible qu’un kilt traditionnel, on en oublie même qu’on porte une jupe. Les deux mains dans les poches, c’était comme si je portais un bermuda, mais en bien plus confortable.

Et le plus, c’est que ce matin j’hésitais entre kilt traditionnel et kilt en coton ; mon amie m’a dit : comme hier, c’était très bien. Je n’en espérais pas tant et j’ai eu des étoile plein les yeux. Lire la suite