Travesti ?

Le travesti ?

Et oui, un homme qui porte une jupe s’expose forcément à ce qualificatif honteux, ou se voulant comme tel. Mais plutôt que me répéter, voici l’article que j’ai publié sur le sujet dans le blog de l’association HeJ  :

 

un lien vers l'article HeJ
Cliquez ici pour accéder à l’article

Bonne lecture !

Blues de la jupe

Le blues soigné par la jupe bleue

Pour la petite histoire :

cavalier 3Températures fraîches. J’ai eu froid en kilt samedi. Dimanche, en jupe longue, ça allait mieux. Aujourd’hui j’ai envie de mettre un pantalon. Diantre ce que rentrer dedans m’est déplaisant ! Aucun plaisir à le porter, mais ça correspond au look que j’ai envie d’avoir aujourd’hui. Je sors, c’est agréable. Je rentre. Rapidement mes hautes chaussettes me tiennent trop chaud aux mollets. Je décide donc finalement de mettre mon néo-kilt bleu pour être plus à l’aise. Lire la suite

cinéma et préjugés vestimentaires

Edit du 14 juin 2017 : Hormis l’image à la une, les illustrations de cet article ne sont pas ma propriété, cette dernière est indiquée en fin de légende ; en revanche, ces légendes et le reste du texte, sont de moi.

Le cinéma, cette vitrine de nos préjugés

Le cinéma et la publicité véhiculent une certaine image de la masculinité et de la féminité. Oh ! j’entends déjà fuser les épithètes : « Comment ?! Encore ! Mais il radotte le pauvre garçon ! » Sans doute. Mais le sentiment qui m’a envahi la semaine dernière méritait bien un petit article et l’épanchement de ma bile à propos du dernier film que j’ai vu au cinéma.

Lire la suite

Infidélités

Des infidélités à la jupe !

En ce moment, il fait froid, même très froid. Alors forcément, porter la jupe ou le kilt est un peu difficile. Même avec un manteau, on sent le froid vif. Jusqu’à lundi, après un peu de marche ce n’était que du frais agréable, mais quand on n’a pas la possibilité d’être mobile, c’est moins évident.

D’ailleurs, lundi, Lire la suite