« Mains dans la poche »

Tout d’abord, bonne et heureuse année à toi, lecteur ! J’espère que ce sera pour toi l’occasion de franchir le pas, si tu ne l’as pas déjà fait, et de tenter le kilt ou tout autre jupe.

Comme je l’avais annoncé, j’écris désormais pour le blog de l’association Hommes en Jupe. L’inspiration n’est pas toujours au rendez-vous et il est difficile d’alimenter deux blogs  traitant du même sujet. Toutefois, voici un article que je réserve à Kiltoblog.

Les mains dans les poches

Le gros problème du kilt, c’est qu’il n’a pas de poche ! Quand on a l’habitude d’y planquer ses mains inactives et divers objets du quotidien… c’est tout de même bien embêtant. Voilà pourquoi on porte le sporran ! Mais va-t-en mettre les deux mains dedans pour avoir l’air décontracté ! De plus, cette sacoche est parfois gênante, sans compter que son achat peut-être reporté, faute d’un budget limité.

J’ai donc trouvé la parade, grâce à une veste en velours de coupe cycliste ! Outre le fait qu’elle est colorée, elle possède deux poches de hanche dans lesquelles viendront facilement prendre place les mains désœuvrées ou d’autres objets. De plus, sa coupe s’arrêtant aux hanches sied merveilleusement bien au kilt et autorise le port du sporran, pour ceux qui ne voudraient pas l’abandonner.

sans sporran

Comme la veste est rouge, j’ai décidé de garder des habits très neutres : kilt National grey avec ses flashes, bas noirs, T-shirt à manche longue noir ou blanc. Même la broche du kilt est discrète puisque c’est un chat noir et gris, qui reprend donc les couleurs du tartan. J’ai agrémenter ma veste d’un pins qui reprend également des couleurs de la tenue et se fond avec l’habit (il s’agit d’une reproduction d’un insigne d’escadrille : on ne se refait pas !). J’ai choisi d’opposer ces deux broches, le long d’une diagonale, pour qu’elles se rappellent l’une à l’autre.

Je pense qu’on arrive à une tenue plus moderne. Cela aurait pu être accentué en utilisant des chaussettes montantes qui ne nécessitent pas de jarretière pour tenir en place ou en remplaçant les flashes assorties au kilt par un modèle rouge comme la veste. Mais encore faut-il avoir cela en stock !

Et vous, que pensez-vous de cette tenue ?

L’habit du jour X

kilt-ete-100
J’ai voulu créer un look un peu plus urbain chic que purement décontracté, avec une chemise en jean, un noeud papillon et des Converses assorties à la jupe. Un mélange que j’apprécie ; et vous ?

Porter le kilt de façon moderne

À la faveur d’un temps gris me laissant supposer un rafraichissement des températures, j’ai ressorti mon kilt Menez du. En fait de refroidissement, il s’agissait plutôt d’un adoucissement des températures, mais le vêtement c’est avéré parfaitement adapté aux circonstance : me procurant le confort et la chaleur que j’en attendais. Lire la suite

L’habit du jour VIII

Une belle journée ensoleillée avec des températures agréables (pas en début ni en fin de journée encore)… sortons nos mollets ! Voici donc un premier ensemble avec mes nouveaux accessoires, achetés ce week-end. J’ai opté pour des chaussettes basses, mais je trouve cela difficile à marier avec le kilt traditionnel. peut-être devrais-je opter pour des chaussures plus hautes (que je ne possède pas encore). Lire la suite