Travesti ?

Le travesti ?

Et oui, un homme qui porte une jupe s’expose forcément à ce qualificatif honteux, ou se voulant comme tel. Mais plutôt que me répéter, voici l’article que j’ai publié sur le sujet dans le blog de l’association HeJ  :

 

un lien vers l'article HeJ
Cliquez ici pour accéder à l’article

Bonne lecture !

Costume-jupe

Un costume-jupe plein de nouveautés !

Au mois de décembre, j’ai présenté la nouvelle jupe masculine de chez Zara, sur le blog de HeJ. L’article comporte déjà une photo de tenue habillée, avec chemise blanche, gilet noir et nœud papillon violet. Mais cet ensemble n’est pas forcément adapté à la saison – quoique, pour cet après-midi…

Entre temps, il y a eu les soldes d’hiver ! Et pour moi, l’occasion d’acquérir une nouvelle veste. Même si je ne l’ai pas achetée dans l’optique de la porter avec une jupe, c’est devenu assez tentant. Voici donc le résultat, en images :

Comme vous pouvez le constater, j’ai introduit une troisième couleur, qui est la combinaison des deux précédentes (noir et blanc). Pour éviter un côté trop guindé, j’ai enlevé le nœud papillon. Mais j’ai voulu garder l’idée de la touche de couleur. J’ai donc rajouté un foulard en soie de couleur dominante bleu foncé. Je trouve qu’il s’accorde bien avec les autres éléments qui composent le haut de la tenue.

Cette tenue me parait habillée et chic, sans pour autant être trop collet-monté. La veste est prévue pour être portée avec un pantalon. Cependant, comme la jupe est plus longue qu’un kilt, ces deux vêtements se marient plutôt bien ensemble. Ce ne serait pas forcément le cas avec une jupe plus courte comme le néo-kilt Hiatus.

Toutefois, la veste et le gilet étant chauds (ils sont en laine), je pense qu’il vaudrait mieux porter des collants ou des bas noirs, plutôt que des chaussettes basses. Ainsi, on obtiendrait une vraie tenue d’hiver ! Et sans doute que le regard d’autrui serait alors davantage attiré vers le haut. Ce serait alors une vrai tenue banalisant la jupe. Mais on peut également reprendre intégralement l’architecture de cet ensemble avec des vêtements moins chauds, pour le printemps ou l’automne !

Avez-vous d’autres idée de costume-jupe ou d’ensemble avec cette jupe Zara ? N’hésitez pas à les poster en commentaire ! 😉

Carreaux-Line

Les carreaux habillent vos mollets

Le mythe des deux arlésiennes

C’est une anecdote que j’ai déjà dû raconter ici, mais je ne me lasse jamais d’y repenser :

Nous étions sur le port piroguier de Maripasoula. C’était le matin et nous attendions que notre bateaux soit prêt pour descendre le grand fleuve Maroni. Devant nous, s’étalaient d’autres pirogues, vides. Puis c’était l’eau calme du fleuve et sa rive opposée, un petit village du Surinam.

Un amérindien nous accosta et commença à nous parler. Je n’ai jamais su s’il était déjà sous l’emprise de substances liquides altérant le jugement et l’inhibition et j’ai oublié la majorité de ce qu’il nous avait raconté. Mais il y a un passage dont je me souviens encore. Parlant de la force de l’homme se mit à plaquer la paume de ses deux mains contre un mollet dénudé, qu’il exhibait, le pied posé sur le banc d’une embarcation. Je me rappelle qu’il insista bien en répétant son propos et son geste, comme pour mieux le marquer.

Lire la suite

Look Gitan

Le Look, j’y tends !

gitan 1En attendant un article constructif, voici un ensemble réalisé cet automne à partir du néo-kilt Hiatus. J’ai opté pour une chemise blanche à motifs noirs et un gilet sans manche noir également. Je ne sais pas pourquoi, cette chemise me rappelle les gitans, mais c’est ainsi. J’ai voulu accentuer ce trait en portant un anneau tribal assez large.

Dans tous les cas, cela reste un assemblage sobre, qui fait habillé et décontracté en même temps. : du chic mais non guindé. Il montre que l’on peut marier beaucoup de pièces de notre vestiaire avec la jupe, sans que cela ne donne une allure féminine et encore moins, de travesti, ni que cela ne fasse dépareillé.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Froid et jupe

Le froid peut-il être bravé en jupe ?

Le blog a hiberné ce mois-ci et a décidé de se réveiller, de façon contre-nature, en pleine vague de froid sibérien ! Il n’aura échappé à personne que cette fin février est marquée par des températures « polaires« , bref que l’hiver nous fait comme une petite farce avant de s’en aller. Mais doit-on remiser notre vêtement fétiche au placard pour autant ? Lire la suite