Kilt alors !

Samedi dernier, le temps s’annonçait des plus cléments. Je mis donc mon kilt en coton kaki, avec un T-shirt à message (en allemand) du même coloris. Pour casser cette effusion de couleur militaire, j’optais pour ma ceinture en cuir fauve et mes Cat. Mon frère, comme je l’avais prévu, eu une remarque sarcastique, mi étonnée – mi moquerie simulée mais une discussion des plus amusantes s’engagea avec sa copine, d’origine extra-européenne.

_ Why do you wear a skirt ?
_ It’s not a skirt, it’s a kilt !_ But it looks like a skirt !
_ Yes ! But kilt is not a skirt. Even if I don’t know why.
_ But it look like a skirt !
_ Yes but this is a skirt for man, not for women.
_ But it’s ok !

Voilà, tout ça pour dire qu’elle aimait bien. Ça ne m’a pas étonné car elle avait voulu que mon frère essaie un de mes kilt et fut déçue qu’il fût trop étroit (le kilt, hein !) mais l’espace d’un instant j’ai eu un léger doute.