À bicycletteuh II

Vendredi dernier, j’ai retenté l’expérience de la jupe à la bicyclette.

  • Poser le pied à terre a été plus facile que la fois dernière, sans doute parce que « l’épingle à kilt » était placée différemment. Donc, sur ce point, c’était mieux que la première fois.
  • Par contre la jupe remontait et s’était un peu désagréable. Je voyais sa limite arriver au niveau de la selle et j’angoissais que cela monte plus, découvrant ce qu’il y avait sous la jupe (ça ne se fait pas trop montrer ses dessous aux inconnus dans la rue).
  • La descente de selle est toujours aussi délicate. Intense réflexion pour faire ça naturellement sans choquer. Mais à lever la jambe pour qu’elle passe par-dessus la selle, je crois que j’ai quand même porté atteinte à la décence qu’il sied à un gentleman d’observer en société.

Bref, je ne sais pas si je vais poursuivre l’expérience, à moins de trouver une façon élégante de descendre… ou une autre jupe plus en accord avec cette phase oh combien délicate et nécessaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s