Le test de la jupe verte

Aujourd’hui j’ai testé ma jupe verte « irl« , comprenez que je l’ai mise pour sortir avec. Assez étrangement, si je m’habitue à sortir en kilt, là, ce fut comme un nouveau départ. De nouveau cette petite appréhension, cette petite hésitation… et si finalement, je mettais banalement mon kilt Menez Du ?

Finalement je me suis lancé. Première impression, le vent frais m’a fait regretter le kilt. La jupe est plus courte qu’un kilt et le vent la plaque (j’ai d’ailleurs dû utiliser la broche comme un kilt pin). Du coup j’ai eu froid en bas des cuisses, une sensation nouvelle à laquelle j’ai fini par m’habituer. Mais au Soleil, sans vent, qu’est-ce que j’étais bien ! 🙂

Pour cette sortie, je portais globalement les mêmes vêtements qu’hier. J’ai simplement opté pour des Caterpillar marron clair à la place des All Star kaki et j’ai pris ma besace marron. De plus mon blouson était ouvert, ce qui laissait voir ma marinière. Bref, je pense que cela cassait utilement le « total look » kaki.

kilt été.033

Je suis donc allé à la banque car j’avais une affaire à y régler. Je me suis demandé si ma tenue était adéquate, si je ne devais pas mettre autre chose… mais finalement j’y suis allé comme ça. Dans la rue, que des gens en pantalon. Ou presque. À la banque, je fais la queue naturellement ; de nouveau, il n’y a que des gens en pantalon, voire en doudoune alors que j’enlève mon blouson tant la température y est agréable.

Bref, je fais mes affaires sans que ma tenue ne suscite le moindre étonnement, le moindre question ou réprobation. J’ai l’impression d’être totalement à l’aise en jupe, de m’être approprié ce vêtement. Au retour, un automobiliste me cède le passage pour que je traverse ; arrivé de l’autre côté, je l’entends qui reproche quelque chose, me parlait-il ? Je n’ai même pas compris ce qu’il disait. J’ai croisé des jeunes, il m’a semblé qu’une ado, en jean, a souri en voyant ma jupe (à moins que ce ne fût son interlocuteur(trice) au téléphone qui lui racontât un bon mot).

De retour chez moi, une voisine m’a remarqué et a paru étonnée ; elle apprendra à me connaitre… ou pas. Mais cette promenade me laissant un goût amer de trop grande brièveté, j’ai fort rapidement trouvé autre chose à faire dehors pour ressortir ; comme quoi on s’enhardit facilement. 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s