Un lien

Virjupe54 est un homme qui porte la jupe, mais pas n’importe laquelle ! Cet homme arrive à porter des jupes pour femme de façon tout à fait masculine. Un blog qui fait aussi le lien vers des articles sur la jupe au masculin.

Nu ou pas ?

Une question que l’on ne m’a posée qu’une fois, mais qui va certainement revenir dans la bouche de quelques indiscrèt(e)s.

Cet après-midi, j’arrive à la marche nordique et voilà que l’on fantasme, que l’on se gausse, que l’on se met à imaginer des stratagèmes tordus pour une vaine tentative de rinçage d’œil à bon compte. Cette dame faisait référence à la prétendue tradition voulant que le kilt se porte nu, ce qu’on l’on appelle parfois Regimental wear.

Non le kilt ne se porte pas traditionnellement nu, sinon la robe aussi ! Le sous-vêtement a été inventé au dix-neuvième siècle, donc bien après le kilt et la robe, voilà d’où vient cette idée. Il est d’ailleurs de bon ton d’en porter un quand on pratique une activité durant laquelle le kilt pourrait laisser voir une partie intime de notre anatomie : il faut juste que le sous-vêtement soit noir ou assorti au motif du kilt.

Pour le reste c’est à votre convenance, car chacun est libre de faire comme bon lui semble. Il faut toutefois prendre garde à ne pas créer de situations pouvant prêter à confusion, surtout dans notre pays où la nudité est taboue un concept délicat à manipuler. En toute honnêteté, cela ne me tente pas et je le déconseillerais si vous sortez seul. Pour les « puristes » voilà un petit retour sur expérience (en anglais)… pas très encourageant tout de même.

P.S. : la dame a fini par me demander pourquoi je portais le kilt et ne s’est pas montrée moqueuse du tout.

L’habit du jour III

Toujours avec mon kilt Menez Du, voici un nouvel ensemble, plus sportif, plutôt rugby. C’est un exercice un peu risqué car mes chaussure sont un peu pointues, or il ne faut jamais mettre de chaussure pointues avec un kilt ! Jugez vous-même.

rugby.01
Kilt Menez Du avec flashes assorties et épingle à nourrice (trop haute), chaussettes montantes écrue, polo beige avec une croix bleue rappelant le drapeau d’Écosse  et chaussure rappelant d’anciennes chaussures de rugby, lacées comme des ghillie brogues.

Lire la suite

Kilt cover

Durant la première guerre mondiale, les soldats écossais ont porté un équipement spécifique pour protéger leur kilt. La vie dans les tranchées, avec la boue, la pluie, les eaux stagnantes, rendit peut-être plus nécessaire le port de ces équipements que lors des précédents conflits, la nécessité du camouflage peut-être aussi. Lire la suite

Kilt pin

MàJ le 21/02/2017

kilt pin.01
Ma broche celtique. Elle est portée de façon fantaisiste.

S’il est un accessoire dont je recommande l’achat avec celui du kilt traditionnel, c’est bien l’épingle à kilt ou kilt pin. Cet objet sert surtout à maintenir le bas du tablier en place, à éviter qu’il ne soit soulevé par le vent. Ce peut être une (très) grosse épingle à nourrice, disponible en mercerie pour quelques euros ou une véritable broche, en forme d’épée, de disque ou autre. Pour les broches, les prix débutent aux alentours d’une dizaine d’euro et peuvent s’envoler si votre épingle est en métal précieux ! Attention toutefois, les modèles à bas prix ne sont pas toujours très bien finis… soyez prêt à investir au moins une quinzaine voire une vingtaine d’euro (ça fait le tiers du prix d’un kilt festif tout de même !).

Lire la suite